Gildone - La fête de St-Antonio (fête des pains)

DÉVOTION ET TRADITION

En Juin de chaque année (la date fixée) utiliser les festivités en l'honneur de Saint Antoine de Padoue et sacré-cœur de Jésus, dans Gildone (CB), où chaque année, les Saints sont amenés à assumer la procession caractéristique de pain. Les femmes du pays à la procession de défilé mené par de grands paniers pleins de pain et décorées de fleurs de lys, la fleur symbole de la Sainte. Les femmes, parmi les plus expérimenté et dévoué, peuvent transporter jusqu'à 15 kg de pain sur leurs têtes marchant en procession avec l'équilibre et le pied sûr. La tradition du pain est laïque et n'a jamais cessé.

Selon une thèse avant que tout remonte au miracle de la petite Tommasino qui était noyé puis ressuscité. A cette occasion, la mère avait offert à tous beaucoup de blé pauvre qu'il pesait son fils. Au lieu de cela, il ya une autre théorie qui semble la plus acceptée, que la dévotion de pain entre dans la fête en l'honneur de saint Antoine dans les années 30, quand la sage-femme est venu en Gildone Amabile Tezzon, (au moment où les enfants sont nés à la maison ) dame de Rovigo. A Juin 13, lorsque la procession du Saint marchait devant sa maison, (dans le caser mez neuf) cette dame a trouvé un petit autel sur lequel il avait posé quelques miches de pain, après la bénédiction, il a distribué aux pauvres du pays. Dans les années suivantes, le comité d'organisation du festival a fait de sa propre initiative. La farine, offert par les propriétaires, a été traité et préparé du pain en abondance. Le matin de la fête, même aujourd'hui, le pain bénite est distribuée à l'ensemble de la population. Le culte de Gildone à saint Antoine de Padoue doit plutôt aux moines de l'ordre de Saint-Augustin a pris ses fonctions dans la vieille ferme Sant'Andrea bulgare avant l'an mille. L'église de leur monastère, dédiée à Santa Maria Decorata.

Lié à la tradition du pain est celui de Tredicina treize enfants se réunissent tous les soirs dans les douze jours précédant le festival; devant l'autel orné de bougies et lis les enfants de recueillir dans la prière devant une vieille peinture de St. Anthony. Le treizième jour avant la procession, l'habit et est devenu le monacell dite. Avec une miche de pain et une fleur de lys suivre le Saint en procession.





Tous droits reservée 2019  - Association Gildonese de Montreéal Canada
Conception du site par MLSC